titre du site

À Abbeville, 6 chantiers d'insertion portés par la Municipalité accueillent 84 salariés. Objectif : favoriser l'accès ou le retour à l'emploi des bénéficiaires.

Ces salariés en insertion (17 femmes et 67 hommes) de 22 à 60 ans bénéficient d'un contrat de travail à durée déterminée de 20h/semaine pouvant être renouvelé jusqu'à 24 mois.

Chaque chantier est dirigé par un encadrant et développe une activité spécifique : entretien d'espaces verts, d'espaces naturels, de cours d'eau, propreté des quartiers et restauration du patrimoine communal. Les chantiers d'insertion peuvent également intervenir en appui des services communaux (développement durable, propreté).

Ces chantiers relèvent du dispositif d'Insertion par l'Activité Economique. Ils ont pour partenaires l'Etat représenté par la DIRECCTE, le Département de la Somme, le dispositif PLIE de la Mission Locale Picardie Maritime, la Région Hauts-de-France (pour la formation des participants), Pôle Emploi, le CCAS d'Abbeville et l'Union Européenne par le biais du Fond Social Européen. Chaque année, des bénéficiaires accueillis dans le dispositif des chantiers d'insertion valident des formations professionnelles ou retrouvent un emploi.

 

DEUX ANCIENS SALARIÉS REVIENNENT SUR LEUR PARCOURS

Carmen Ritz : “Le chantier d’insertion m’a permis d’avancer”

"J'étais au chômage depuis six mois, je connaissais les chantiers d'insertion, alors j'ai appelé la mairie. J'ai passé les entretiens et j'ai pu intégrer le chantier “Ronde de l'eau” en 2015. On apprend à tailler les haies, couper les branches, tondre les pelouses. Ce n'était pas mon domaine mais quand on veut s'en sortir, on prend le travail qui se présente. En parallèle, j'avais le projet professionnel de travailler dans les centres aérés. Je l'ai exposé aux personnes référentes qui me suivaient à la mairie. J'ai pu faire trois stages dans ce milieu qui ont abouti ensuite à un emploi. Je suis animatrice en périscolaire et en accueil de loisir à Mareuil-Caubert. Aujourd'hui je suis heureuse dans mon travail. Ce chantier d'insertion a permis à mon projet d'aboutir. J'étais très bien accompagnée par mes trois référentes à la mairie puis par le directeur des accueils de loisir qui m'a recrutée. Ils sont très à l'écoute des personnes en difficulté, et pas que pour le travail... Quand on a une baisse de moral, ils sont là aussi pour nous aider. Sans ces quatre personnes, je n'y serais jamais arrivée. D'ailleurs je suis toujours suivie par la mairie. Quand j'ai un problème, des papiers ou un dossier à remplir, je vais les voir”.

 

François Savary : “Je suis motivé pour retrouver un emploi”

François Savary, 33 ans, a intégré le chantier d'insertion "Patrimoine" en 2015.  Son projet : trouver un emploi de plombier-chauffagiste. “Je travaillais dans les usines. Manutentionnaire, livreur, agent de production ou de fabrication. Une journée en intérim, les petits boulots... J'étais au chômage depuis un an lorsque j'ai découvert les chantiers d'insertion. Pendant deux ans, j'ai pu apprendre tous les domaines de la rénovation : peinture, carrelage, pose de pavés, etc.  J'avais déjà quelques notions car j'ai un CAP de plombier-chauffagiste. C'est un secteur qui recrute mais je ne trouvais pas d'emploi. Je n'avais pas le permis à l'époque et quand je l'ai eu, on me disait que je n'avais pas d'expérience. Par le biais du chantier d'insertion, j'ai pu effectuer un stage dans une entreprise de rénovation de maisons qui m'a permis d'acquérir de nouvelles compétences comme l'installation de vérandas ou la pose de fenêtres. Puis j'ai eu un petit CDD dans une autre entreprise du bâtiment. La mairie m'a fait passer deux CACES d'utilisation d'engins de travaux, ce qui vient s'ajouter à mon CV. Le chantier d'insertion m'a beaucoup aidé. On est très bien suivi. Quand on a un problème, on sait qu'on peut en parler à nos référents. Je recherche un emploi de plombier-chauffagiste mais je suis ouvert à d'autres domaines. Avoir acquis de nouvelles compétences me donne confiance pour mes futurs entretiens d'embauche”.

 

Emmanuel SERGENT  “Un accompagnement individualisé”

Maire Adjoint, Délégué à l'emploi, à l'insertion, aux solidarités - aides sociales

Un chantier d'insertion permet aux demandeurs d'emploi de longue durée, aux bénéficiaires de minima sociaux ou à ceux qui rencontrent des difficultés sociales ou économiques de bénéficier d'un accompagnement personnalisé pour accéder à un emploi durable. Chaque salarié est suivi par l'équipe du Pôle Insertion et Emploi qui met en place un parcours individualisé basé sur une expérience en situation réelle de travail, complétée de formations qualifiantes, d'immersions en entreprises et d'un accompagnement social adapté à sa situation.

sasoncult

MAG182

  • Des aides proposées aux entreprises

    Des aides proposées aux entreprises

    La Direction du Développement Économique de la Communauté d'Agglomération Baie de Somme propose des aides destinées à

    En savoir plus…
  • Animations pendant les vacances d'automne

    Animations pendant les vacances d'automne

    Le programme des activités pendant les prochaines vacances scolaires…

    En savoir plus…
  • Ateliers santé

    Ateliers santé "équilibre" et "nutrition"

    Ils sont destinés aux personnes âgées de 65 ans et plus et sont organisés par la Communauté

    En savoir plus…
  • Le compteur Linky arrive sur Abbeville

    Le compteur Linky arrive sur Abbeville

    Depuis le mois de juillet, la société SAT COMPTAGES réalise pour le compte d'ENEDIS (anciennement ERDF) l'installation

    En savoir plus…
  • Ateliers habitat "Bien chez soi"

    Soliha Somme organise 5 ateliers "Bien chez soi" à la Maison pour Tous

    En savoir plus…
  • Activités sportives pour les plus de 50 ans

    Le club ASPIRAL organise des activités sportives le lundi (gym d’entretien) et le mardi (danse folk) de

    En savoir plus…
  • 1
  • 2