titre du site

Open menu

Ils sont 84 agents éloignés de l'emploi et orientés par le pôle Emploi, la Mission locale et le CAP' Emploi à faire partie des 6 chantiers d'insertion portés par la Ville d'Abbeville. Pour une durée de 4 à 24 mois, les salariés apprennent à la ville d'Abbeville de nouvelles compétences pour un retour à l'emploi.

“Aujourd'hui les chantiers d'insertion ne sont plus ce qu'ils étaient, annonce Emmanuel Sergent maire Adjoint délégué à l'emploi, à l'insertion, aux solidarités, aides sociales. Nous les avons réorientés vers des "chantiers école” dont l'objectif est pour les salariés d'acquérir de nouvelles compétences. Aujourd'hui on sait par exemple qu'il n'y a pas d'emploi dans la région dans le domaine des espaces verts. Et bien nous formons les salariés dans d'autres domaines tels que la maçonnerie par exemple. Nous sommes davantage en adéquation avec le marché de l'emploi. Les chantiers ne sont plus exclusivement là pour faire de petits travaux de peinture, ils ont pris de l'envergure. Ils peuvent s'inscrire dans la lutte contre les inondations mais aussi toucher au patrimoine ou bien encore au développement durable. On est plus sur du gros œuvre avec de belles réalisations. Ces chantiers permettent aux employés de toucher ainsi à plusieurs corps de métiers”.

UN CERTIFICAT PROFESSIONNEL À LA CLÉ

Le certificat professionnel CLEA a été proposé à l'ensemble des salariés des chantiers d'insertion qui n'ont pour la plupart jamais passé de concours. “C’est une certification officielle et professionnelle, reconnue par tous dans tous les secteurs d’activité, dans toutes les régions explique l'élu. Tous se sont investis au cours de cette évaluation. Avec l'obtention de ce certificat les bénéficiaires deviennent acteurs de leur avenir”.

 

6 chantiers d’insertion annuels

Les agents du service insertion travaillent à raison de 20h par semaine sur 6 chantiers annuels. Ils viennent souvent renforcer les équipes municipales ou communautaires déjà en place.

Cette année par exemple, les agents qui font partie du chantier “veille écologique”, viennent en renfort du service “Cours d'eau” de la communauté d'agglomération de la Baie de Somme. Leurs missions : entretenir les cours d'eau, débroussailler les berges et surveiller les niveaux de l'eau pour prévenir les inondations.

Pour les bénéficiaires du chantier “Bouvaque” qui viennent en renfort du service développement durable de la ville d'Abbeville, ils entretiennent les berges de la Bouvaque, ainsi que les mobiliers urbains : poubelles et tables en bois,  hôtels à insectes, nichoirs... D'ailleurs, plusieurs de leurs créations sont déjà exposées à l’occasion du festival de l'oiseau, et devraient figurer dans une exposition dans le cadre de la semaine du développement durable.

abb insertion 2